Jojo et Sylvie sont arrivés !

Publié le par Estelle et Vincent

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

L'invasion des petits hommes verts a enfin eu lieu. On dit que certains ont un doigt plus court que les autres, le petit doigt semble-t-il !

Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us

 

Ils seraient arrivés le 17 novembre à l'aéroport de Santiago, où ils seraient restés bloqués pendant deux heures. Les raisons de ce long passage aux douanes sont encore inconnues, mais il semblerait que Fernand Raynaud pourrait nous donner quelques informations.

Les deux protagonistes sont sortis épuisés de leur intérogatoire, à moins que ce ne soient les hotesses qui étaient épuisés car les petits hommes verts les ont assaillies de questions pendant le trajet et les ont empêchées de dormir (on sait même qu'il y en a une  qui vit à Gap !).

Image Hosted by ImageShack.us

 

 Cette faculté à communiquer se décuplait dès leur arrivé sur le sol Chilien, et le petit homme vert parlait déjà courament le "spinguoin" après 5 minutes... le spinguoin, est un mélange entre la langue du cristillan et le castillan : même les truites la comprennent ! d'où l'intérêt de pratiquer cette langue avec tout inconnu, sur la plage, dans la rue, au supermarché...

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

Vous l'avez compris, les petits hommes verts ne sont pas des espions d'une autre planète venus en éclaireurs pour une invasion prochaine, car ils auraient tenté de passer incognito. Il s'agit de Georges et Sylvie. Nous leur avons servit de guide au travers des salars, des plages et des volcans. 

Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us

 

Ils ont affronté de nombreux dangers au cours de leur séjour !

Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us

 

Leurs aventures ont été pittoresques,  et nous allons vous les conter.

 

Publié dans Au pays du pisco

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article