Dernier coup de gueule de l'année...

Publié le par Estelle et Vincent

Aujourd'hui on vous propose un article "coup de gueule", c'est le dernier de l'année 2006 donc on se donne le droit, histoire d'oublier en 2007... encore que, c'est pas sûr.

Oui, parce qu'ici au Chili, malgré les apparences, le quotidien n'est parfois pas tout rose... car le bord de mer permet de jouir d'une belle vue du haut de notre 6e étage, et du ronronnement des vagues... mais cette situation n'est pas sans désagréments tout de même!

y'a les MOUETTES...

Aaaaargggh, c'est joli à voir dormir sur la plage, ou s'envoler en masse devant un magnifique coucher de soleil, oui oui, presque on aurait quelques vers de poésie qui sortiraient tous seuls de notre bouche... MAIS QUAND ON LES VOIT VOLER AU DESSUS DE NOTRE TERRASSE, C'EST BIEN AUTRE CHOSE QUI SORT !!!

Parce que les mouettes, elles, ne vont pas aux toilettes. Les toilettes pour elles, c'est PARTOUT, et quand ça arrive, c'est souvent en plein vol, et ça ne tombe pas droit dans le caniveau!!!

Alors voilà, pour se faire une petite idée de la chose, on vous présente la terrasse du voisin:

 Image Hosted by ImageShack.us

Jolie non? Vous pouvez admirer la belle baie vitrée repeinte ainsi que le sol... imaginez votre linge étendu là, au milieu, un beau jour de soleil et de vent doux (ou bien le voisin en maillot de bain en train de boire son café...).

Et bien nous, vu qu'on est les voisins du voisin, ben on a LE MEME PROBLEME ! - logique.

On a donc installé un filet à anti-crottes-de-mouettes assez rapidement - malins qu'on est:

 

Image Hosted by ImageShack.us

Mais comme vous pouvez le constater... avec le vent, le filet se fragilise, et rebelotte on sort le balai !!!

- On omet volontairement de vous montrer l'état de l'eau dans le seau... de rien -

... On vous laisse donc imaginer l'état de nos fenêtres et de notre sol après 1 semaine de laisser-aller... un semaine...  2 JOURS oui !!!

Bref, si y'en a un parmi vous qui connait un système permettant de faire exploser les mouettes avant leur décollage, nous saurons le remercier...

Ceci dit, on aime bien les mouettes.

 

 

 

Publié dans Au pays du pisco

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Estelle 16/01/2007 14:43

si si, en 2007 on cause encore!
c'est que j'ai tenté de faire de l'humour après vos suggestions mais ça n'était pas aussi réussi, héhé...
13 articles sont en attente, on est à la bourre...
Au programme: visite du Petit Nord et de la Région des Lacs (Sud). Parce que les Peillocs, même s'ils sont partit du Chili depuis quelques temps déjà, ils vont revenir sur le blog!
Une bise à tous,

Mich 15/01/2007 16:45

Et pis en 2007, tu causes plus ???

Lucile 11/01/2007 11:55

Merci Géo pour cette idée géniale, mais comment fait on pour la récup ?parce que garder ça sur son balcon pendant la décomposition, à la longue .... bonjour les odeurs !!!  Peut être est il possible de recouvrir le sol du balcon avec une bâche pour récupérer les fientes : donc balcon = bac à compost = POUAHH!!!!   et recherche d\\\'une filière recyclage .Pour l\\\'utilisation  du balcon en terrasse ??? on prend les 4 coins de la bâche et on les attache avec un piton au balcon supérieur !!! Pour faire sécher la lessive ? prévoir une autre bâche pour mettre par dessus la corde à linge .Vous habitez à l\\\'étage? vous pouvez balayer les fientes sêches et les pousser délicatement chez le voisin ..... ça se voit .... et c\\\'est très mal vu !!!
Allez, BON COURAGE, en Haute Savoie, toujours pas de neige, la situation devient critique, c\\\'est surtout le manque d\\\'eau qui va se faire sentir si ça continue comme ça . Je viens de lire un article dans GEO MAGAZINE (328 jUIN 2006) traitant de la reprise de techniques ancestrales pour l\\\'irrigation au RAJASTHAN , c\\\'est  extraordinaire , à lire absolument !!
 
 

Géo 08/01/2007 14:08

Bonne année les chiliens !Il ne faut pas regarder le problème des mouettes du seul point de vue de la ménagère émérite ( ! ) mais il faut aussi voir le point de vue du gestionnaire à long terme. En effet, si au lieu de vouloir nettoyer tous les deux jours on se contentait d'attendre que la fiente de mouette s'accumule sur le balcon, au bout d'un certain temps ces soi-disant déchets se transformeraient en guano que l'on pourrait revendre à prix d'or sur le marché afin de financer vos multiples expéditions. Car vos aventures pimentent la vie de ceux qui, rentés dans la mère patrie, ont encore un peu de leur tete en amérique du sud....Bises à tous les deux

Cécile 06/01/2007 13:09

Ben......  Bonne année 2007 et plus de fientes de mouettes.. ou bonne année 2007 et à bas les mouettes...on connait pas encore ce pbe à Luzinay. C'est plutôt les chats des voisins qui adorent notre jardin et le pied de ciboulette... argh...Bises à tous 2 Dans l'attente du prochain post !