En route pour le Petit Nord !

Publié le par Estelle et Vincent

   

Les vacances de Sylvie et Jojo, resuite.

 

Après leur réussite à l'examen de passage, nous étions assurés de leur capacité à affronter les hautes altitudes Andines. Nous partîmes donc à l'aventure avec nos tentes et nos réchauds pour se rapprocher du point culminant du Chili: El Ojos del Salado. 

 

Le site se trouve à plusieurs centaines de kilomètres de La Serena, il nous a donc fallu organiser le voyage, avec une petite halte de nuit, perdu au milieu de la Pampa. Lieu rêvé pour sortir le charbon, la grille et se faire une petite flambée. Le filet de boeuf était fondant à  souhait, accompagné d'une petite bière bien fraîche, le grand luxe.

 

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us

 

Attirées par l'odeur des grillades, les lucioles se sont attaquées au camp. Des lucioles instruites, qui connaissaient le plus beau village du monde.

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

Ceci dit, le camping ne semble pas avoir réussi à  tout le monde!

Image Hosted by ImageShack.us

 

Après une bonne nuit, nous nous sommes levés tôt pour avoir le temps de couvrir un bon nombre de kilomètres le lendemain. Nous avons ainsi pu profiter du lever du jour.

Image Hosted by ImageShack.us

 

Le coin est MINERAL (encore plus que dans le fond de la vallée de l'Elqui, pour dire) ! Entre les cailloux, des cailloux, avec de temps en temps une touffe de graminée. Malgré la grande aridité des lieux, il susbiste de petites oasis dans le fond des vallées. Nous pouvons y admirer alors quelques oiseaux. Et oui, même un piaf c'est beau quand y'a rien d'autre autour. Et au milieu de nulle part, l'homme est là, avec ses chevaux, comme quoi on peut s'habituer à vivre partout.

Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

 

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

 

 

 Nous faisons une petite pause p'tit dej' à la station service du coin. Croissants chauds et pains au chocolat, et un petit expresso pour Jojo et Sylvie ! 

Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us

 

Cette région est grandiose. Elle est beaucoup moins connue et donc moins fréquentée que la région d'Uyuni (en Bolivie) près d'Atacama, mais tout aussi impressionante. La taille des volcans imposants, l'étendue des plaines ne peuvent pas laisser indifférent. Les flamands roses et les guanacos (dont nous ne verrons que les traces au salar de Maricunga) sont dans leur élément... nous un peu moins. 

Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

 

Pas de chance côté météo. Nous ne verrons pas les sommets de la zone. Il neigera même au passage du col en direction de l'Argentine. Dans cette zone du Chili, les événements précipitants de novembre décembre sont courants et attribués à "hiver Bolivien" (liés à la saison des pluies en Bolivie).

 Avec l'altitude (4500 m) Jojo et Sylvie ne prendront pas le risque de se baigner dans les thermes de la Lagnuna Verde, qui par ce temps maussade (neige, vent, froid) furent extraodinairement agréables. 

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

 

Nous remonterons ensuite vers le nord pour marcher sur le Salar de Pedernales:

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us

 

Nous verrons sur le chemin des momies de Guanacos, entières... et très bien conservées par les conditions climatiques de la zone (sec).

Nous rentrerons tard le soir, en particulier en raison de la signalisation extrêmement claire dans cette région. Par chance, nous avions pris garde à bien remplir notre bidon d'essence de rabe.

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

Nous passerons alors par une route qui aura des allures de "route de la mort", version chilienne, pour se rendre à El Salvador :

 Image Hosted by ImageShack.us

 

... un mur qui nous fera passer dans une vallée étroite et sombre, d'une atmosphère étrange à la tombée de la nuit. Cette vallée nous fait faire un retour dans le passé, à l'époque des chercheurs d'or, à la recherche de l'El Dorado. Les conduites d'eau sortent de terre, les multiples rails butent contre le pied des montagnes, et nous rêvons au vieux train qui transportait les mineurs et le précieux minerai... mais il ne s'agissait d'aucun retour sur le temps... le train roule, à notre grande surprise. Etait-ce un train fantôme?! L'altitude nous avait-elle fait tourner la tête? ...Dans la région de Copiapo, il est préférable de suivre avec rigueur la signalisation routière aux passages à niveau, même si au premier instant les panneaux parraissent des vestiges d'un passé minier glorieux...

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

Publié dans Au pays du pisco

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cécile 21/03/2007 11:06

soit Vinc est un un grand kakou, soit c'est Jojo et Sylvie qui sont frileux... chercher l'erreur

:: Emilio :: 20/03/2007 17:20

:: doctor, excelentes fotos una vez mas, nos vemos a la vuelta , cuidense chiquillos. adios y un abrazo. ::